Intelligence corporelle kinesthésique

Intelligence corporelle kinesthésiqueUn enfant qui possède un bon niveau d’intelligence corporelle est attiré par les activités dans lesquelles il peut bouger.

Il aime s’exprimer à travers les gestes, le toucher, le goût, Très expressif il fait souvent des mimiques avec son nez, ses yeux, sa bouche. Il aime et sait utiliser son corps pour s’exprimer, il mémorise par l’action plutôt que par l’écoute, l’écrit ou la vue.

Comme l’enfant-naturaliste, l’enfant corporel est souvent qualifié d’hyperactif, inattentif, impulsif etc. car on lui demande de rester tranquille et de ne pas remuer en classe or, cela lui est impossible car rester immobile lui demande tellement d’énergie et de concentration qu’il n’a plus les moyens d’enregistrer de nouvelles informations.

A noter que, la plupart du temps l’enseignant ne se gêne pas pour se déplacer à sa guise il enseigne donc aux enfants selon la formule “Faites ce que je dis mais pas ce que je fais” autant pour le côté pédagogique exemplaire…

Pour mieux expliquer cette forme d’intelligence je vous livre une histoire réelle que je cite souvent dans mes conférences :
Une institutrice avait dans sa classe un petit garcon constamment agité qui perturbait les autres et la rendait très nerveuse.
Bien entendu il n’écoutait rien et n’apprenait pas les leçons.
Chaque matin cette institutrice arrivait en avance pour arroser des plantes qui se trouvaient dans la classe, un matin elle est arrivée en retard alors elle a demandé au petit garçon agité de bien vouloir s’en occuper silencieusement pendant qu’elle faisait le cours.
Quitte à perdre son temps, autant qu’il se rende utile.
Seulement, à la fin du cours, le petit garçon qui arrosait les plantes avait retenu et compris tout ce qu’elle avait dit….
C’est ainsi que l’institutrice comprit que la seule manière pour lui de suivre, comprendre et assimiler était de le faire en bougeant et depuis ce jour, à chaque cours elle lui a donné des petites tâches à effectuer pendant la classe.
Il a brillamment réussit son année scolaire.

L’intelligence corporelle est celle qui fait usage du corps et des mouvements, elle permet de multiples formes d’expression. Ainsi le langage des signes permet de communiquer en utilisant les mouvements des doigts, des mains, des bras ainsi que des expressions faciales.

Les cultures orientales ont compris depuis longtemps l’importance du corps sur l’esprit qu’elles développent au travers d’activités physiques telles que le yoga, tai chi, aïkido etc.

Dans la Grèce antique l’esprit et le corps ne faisaient qu’un, la gymnastique était un art de vivre, un moyen important de cultiver et développer l’esprit.
Il en était de même pour les Romains c’est d’ailleurs d’eux que nous vient l’expression “Un esprit sain dans un corps sain” car pour que l’esprit soit en bonne santé il faut déjà que le corps y soit lui-même….

De même que l’intelligence naturaliste, l’intelligence corporelle kinesthésique n’est pas développée ou même encouragée à l’école car le système traditionnel accorde une importance minimum (voire aucune) au corps, aux activités physiques et au sport en général.

Ces disciplines considérées comme négligeables sont les parents pauvres de l’éducation pourtant il existe de très nombreux moyens d’apprendre la même chose en utilisant le corps qu’en restant assis devant un cahier ou en face d’un tableau…

Une étude, récemment menée par des chercheurs du département de psychologie de l’Université de Floride, démontre que, sur une courte période de 2 heures, grimper aux arbres, marcher et ramper sur une poutre, se déplacer en prêtant attention à sa posture, courir pieds nus, se déplacer entre des objets, soulever et transporter des colis encombrants augmente la mémoire de 50%.

Ce qui prouve que nous développons davantage notre cerveau et notre corps lorsque nous pratiquons des activités physiques qui nous obligent à réfléchir.

Par conséquent si, au lieu d’obliger les enfants à rester immobiles, l’on brisait la monotonie d’une salle de classe par des pauses permettant de faire des activités imprévisibles les obligeant à se concentrer sur leurs mouvements, ces exercices renforçeraient la mémoire de travail et produiraient des élèves nettement plus réceptifs.

Métiers pour lesquels il est indispensable d’avoir un bon niveau d’intelligence corporelle kinesthésique :
Danseur, acteur, athlète, mime, chirurgien, artisan, mécanicien, menuisier, acteur, sculpteur, chorégraphe, bijoutier etc.

voir aussi

voir aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *